Ajouter aux favoris

Angoulême, reconnue comme « ville créative » par l’Unesco, tire sa notoriété de la bande dessinée. Pour une plongée au cœur du « 9ème art », quoi de mieux qu’une escapade au cœur des Charentes grâce à la desserte TGV qui place Angoulême à seulement 1h30 de Paris ?

L’immersion au pays des bulles ne serait pas complète sans une plongée dans le monde du cognac, un élixir de réputation mondiale issu d’une multitude de savoir-faire où se bousculent saveurs, arômes, couleurs, et ambiances.

Déplacements : à vélo et à pied – Difficulté : facile (niv. 1/5)

Flow vélo Ile Marquet

Jour 1 : arrivée dans la capitale de la BD

Arrivée en train en soirée – Distance : 4 km à vélo pour rejoindre l’hôtel

A Angoulême, l’immersion est immédiate dès l’arrivée en gare : des Schtroumpfs se promènent dans les escaliers, Lucien est allongé sur le toit du buffet de la gare, un menhir et un obélisque trônent sur le parvis. Bienvenue dans la capitale de la BD !

Après avoir loué un vélo chez un prestataire situé face à la gare, vous rejoignez votre hôtel en seulement 15 minutes, en empruntant majoritairement la « Coulée Verte » et la « Flow Vélo » (itinéraire cyclable reliant le Périgord et la côte atlantique en longeant la Charente, desservant plusieurs Villes et Pays d’art et d’histoire).

Nos adresses engagées

Jour 2 : A bicyclette le long du « plus beau ruisseau du royaume »

Balade le long de la Charente sur la Flow Vélo en direction de Fléac – Distance : environ 17 km à vélo

Au départ de l’hôtel, vous suivez la Flow Vélo jusqu’à l’écluse de Thouerat. Là débute le parcours Tèrra Aventura à vélo, « La petite reine des écluses », qui serpente le long de la Charente, dans les vignes et villages. En téléchargeant gratuitement l’application, les joueurs sont guidés d’énigme en énigme par des personnages facétieux, les Poïz. A l’issue de leurs rencontres et aventures et grâce aux bonnes réponses collectées tout le long du parcours, une cache s’offre aux participants.

Après un pique-nique bien mérité à base de produits locaux dans le parc de la mairie (possibilité de faire ses emplettes au marché d’Angoulême du mardi au dimanche) ou une pause déjeuner festive et conviviale à la « Guinguette de Fléac » au bord de la Charente, vous faites étape au GAEC des Sazaris, au cœur du village de Fléac, pour découvrir les méthodes d’élaboration du cognac. Cette exploitation familiale propose un parcours de visite complet, expliquant la culture de la vigne, les récoltes, la distillation, le vieillissement des eaux de vie, leur assemblage ou encore l’élaboration du Pineau. Après avoir également pris le temps de découvrir le petit musée proposé par les Sarazis, où des scènes de la vie rurale d’autrefois côtoient les outils et objets du quotidien charentais, vous regagnez votre hôtel par la Flow Vélo.

Grappe de raisin blanc
© Stéphanie NADOUCE Charentes Tourisme

Jour 3 : Immersion dans Angoulême, capitale de la BD

Distance : 5 km à pied

Après avoir rendu les vélos, vous débutez cette dernière journée par le parcours Tèrra Aventura « Zegraff fait son comic trip », qui permet une belle découverte de l’univers de la bande-dessinée, art constitutif de l’identité de la ville.

Pour une expérience encore plus complète, la visite du Musée de la Bande Dessinée permet une immersion dans l’histoire du « 9ème art », mais aussi, grâce aux nombreuses expositions temporaires, de belles incursions dans des œuvres et thématiques variées.

Enfin, pour clore l’immersion picturale, ne manquez pas de découvrir le Trésor de la Cathédrale, chef d’œuvre contemporain et coloré de Jean-Michel Othoniel.

A partir de 170 € par pers. / 3 jours / 2 nuits

Sur la base d’une personne en chambre simple

Inclus : location du vélo, 2 nuits avec petit déjeuner à l’hôtel, les entrées aux visites.

On aime :

  • > Les fresques gigantesques qui ornent les murs d’Angoulême et invitent les visiteurs à la rencontre des héros de la BD
  • > Le Musée de la BD, pour découvrir l’histoire du 9ème art et s’immerger dans de nombreuses expositions temporaires
  • > La découverte des savoir-faire du cognac, qui ont façonné les coteaux, dessiné les domaines et fait la renommée du territoire
  • > La présence du fleuve Charente, qui serpente joliment dans la ville, et a largement contribué à son histoire (production de papier mais aussi de canons, transport du sel et du cognac…)
  • > Un hébergement engagé en faveur d’un tourisme durable

Accès :

Bas carbone

Accessibles en transports en commun et faisant le choix des mobilités douces (vélo, randonnée pédestre…), les « Séjours bas-carbone en Nouvelle-Aquitaine » vous proposent de (re)découvrir les destinations de la plus vaste région de France, via une sélection d’expériences originales, engagées et porteuses de sens.

Garants d’un tourisme attentif à ses impacts environnementaux, sociaux et économiques, ces séjours sont la promesse d’échanges avec les habitants et de rencontres avec des professionnels qui, par leur engagement en faveur d’un tourisme responsable et leur sens de l’hospitalité, font de la Nouvelle-Aquitaine un territoire unique.