Ajouter aux favoris

Pour faire durer le plaisir, six expositions proposées pendant le festival de la Bande Dessinée restent en place !

« L’art de courir » par Lorenzo Mattotti

Exposé pour la 1ère fois au Festival, Lorenzo Mattotti se saisit de l’Olympiade Culturelle – alliance artistique et sportive dans le cadre des Jeux de Paris 2024 – pour livrer une vision flamboyante et plurielle d’un art de la course en pleine mutation.

Musée d’Angoulême jusqu’au 10 mars 2024

En savoir +

« Moto Hagio, au-delà des genres »

Rétrospective exceptionnelle à Moto Hagio, autrice révolutionnaire et multi récompensée, dont la longue carrière est marquée par la diversité – de thèmes, de genres – et une soif absolue de liberté.

Musée d’Angoulême jusqu’au 17 mars 2024

En savoir +

Riad Sattouf « L’Arabe du futur, oeuvre-monde »

Riad Sattouf, Grand Prix 2023 du Festival d’Angoulême, vous fait entrer dans son univers par les portes de son oeuvre-monde, à laquelle il vient de mettre un point final : L’Arabe du futur.

Vaisseau Moebius jusqu’au 5 mai 2024

En savoir +

« Le scénario est un bricolage » par Thierry Smolderen

Récompensé par le Prix Goscinny « Meilleur Scénariste » en 2023 pour « Cauchemars ex machina », Thierry Smolderen voit son travail exposé à l’étage du Vaisseau Moebius. Une occasion unique de pénétrer dans l’antre d’un créateur aux multiples casquettes.

Vaisseau Moebius jusqu’au 5 mai 2024

En savoir +

Journal Tintin

« Les 77 ans du journal de Tintin »

En 2023, ce journal de légende fêtait ses 77 ans. Pendant plus de quarante ans, jusqu’en 1988, le journal de Tintin est bien celui de « tous les jeunes, de 7 à 77 ans ». La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image le met donc à l’honneur !

Musée de la Bande Dessinée jusqu’au 12 mai 2024

En savoir +

« Croquez ! La BD met les pieds dans le plat »

Parler d’alimentation, c’est parler de notre société, de notre histoire, de nos patrimoines. C’est parler d’humanité.

Musée de la Bande Dessinée jusqu’au 10 novembre 2024

En savoir +