Site officiel de l'Office de Tourisme du Pays d'Angoulême
 RESERVATIONS EN LIGNE
Tél. +33 (0)5 45 95 16 84
Vous êtes ici : > > > Le festival de la Bande Dessinée d'Angoulême

Le festival de la BD d'Angoulême

Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême du 25 au 28 janvier 2018 !

Grand Prix du festival d'Angoulême 2017 : COSEY
16295895 1268793019870097 730456092 nPlancheA 170769

Né le 14 juin 1950 en Suisse, Cosey, de son vrai nom Bernard Cosendai, entame sa carrière à la fin des années 1960 auprès de son compatriote Derib, auteur de la série Yakari...
Sa biographie

Manifestation bédéphile la plus importante au monde, le Festival de la BD d'Angoulême accueille près de 6000 professionnels de la bande dessinée du monde entier (dessinateurs, auteurs, maisons d'édition...) ! et plus de 220 000 visiteurs chaque année dans plus de 20 sites différents sur la ville d'Angoulême !

Cette édition 2018 riche en diversité mettra le manga à l'honneur avec la présence de 2 célèbres mangakas : Naoki Urasawa, le maître du polar japonais et Hiro Mashima, le créateur de la série Fairy Tail, sans compter une exposition hommage à Osamu Tezuka. Et pour tous les amoureux d'une BD classique ou contemporaine, des expositions et des rencontres autour des univers de Cosey, Alix, Emmanuel Guibert, Marion Montaigne et Titeuf.
Réservez dès à présent votre immersion dans le monde de la bande dessinée !

Billetterie en vente à l'Office de Tourisme du Pays d'Angoulême ! Du 16 au 29 décembre 2017, tarifs préférentiels pour les détenteurs d'une carte de bibliothèque sur le réseau  des médiathèques du Grand Angoulême et sur le réseau Papillon lecture : 10€ le pass 1 jour adulte (au lieu de 16€ en pré-vente et 19€ sur place) - 5€ le pass 1 jour pour les 10/17 ans (au lieu de 11€ en pré-vente et 19€ sur place). Tarif préférentiel non valable le samedi !


EXPOSITIONS DU FESTIVAL 2018 :
- COSEY, UNE QUETE D'EPURE. Depuis plus de 40 ans, les personnages de Cosey sillonnent le monde à la découverte d’eux- mêmes. Elu Grand Prix du Festival en 2017, l’auteur suisse nous emmène une fois de plus en voyage, en quête de sens, dans l’exposition qui lui est consacrée à l’Hôtel Saint-Simon. La rétrospective consacrée à Cosey dévoilera au public plus d’une centaine d’originaux et de documents exceptionnels qui retracent la singularité de l’oeuvre d’un grand auteur voyageur. Hôtel Saint Simon
- ALIX - L'ART DE JACQUES MARTIN. Le Festival met à l’honneur Jacques Martin (1921-2010) et son héros Alix, qui fêtera ses 70 ans en 2018. Retour en images sur l’esthétique et les sources d’un auteur emblématique de l’âge d’or franco-belge.
L’exposition qui lui rend hommage constitue la première grande rétrospective consacrée à l’art de Jacques Martin, et plus précisément aux années 1948-1988, pendant lesquelles l’auteur dessine et écrit seul la série. En huit étapes, à travers plus de 150 planches originales et documents rares, le visiteur découvrira les débuts du dessinateur et son entrée aux Studios Hergé, avant d’aborder la dimension esthétique de son œuvre, et notamment le perspectivisme, qui lui a permis de renouveler la narration graphique en bande dessinée. Cité de la BD
- L’ART DE NAOKI URASAWA. Grand maître du suspense, auteur acclamé par la critique et le public, Naoki Urasawa est l’un des plus passionnants mangakas contemporains. L’exposition consacrée à son oeuvre est présentée à Angoulême puis à Paris.
Cette exposition rétrospective propose de nombreux originaux, et revient sur les motifs de l’œuvre : l’obsession d’un mal sans visage et sans nom, l’art comme forme supérieure d’aspiration humaine, le dialogue entre l’Orient et l’Occident, ou encore la crainte de la résurgence de dictatures sanguinaires. Espace Franquin
- OSAMU TEZUKA, MANGA NO KAMISAMA. Une rétrospective exceptionnelle, la première du genre en Europe, est présentée à Angoulême pour saluer le mangaka mythique, l’un des auteurs de bande dessinée les plus prolifiques de tous les temps…
L’exposition présentée par le Festival retracera le cheminement de son oeuvre protéiforme avec une sélection exceptionnelle de 200 originaux. Il s’agira enfin de rendre hommage à un auteur venu au Festival en 1982 dans un relatif anonymat, quelques années avant que la bande dessinée japonaise s’exporte massivement à travers le monde. Musée d'Angoulême
- FAIRY TAIL. Créée il y a un peu plus de 10 ans, la série Fairy Tail s’inscrit dans la plus pure tradition du manga shonen. Programmée en 2018 en France, la fin de ce titre majeur édité par Pika nous donne l’occasion d’exposer ses secrets au public français.
L’occasion est donnée au Festival de vous faire découvrir ce manga et les raisons de son succès, au travers de cette exposition en cinq étapes. Au fil de la visite, une exploration du monde de Fiore vous permettra d’apprécier les somptueux décors créés par Hiro Mashima et sa créativité aussi foisonnante qu’ordonnée. Vous saurez tout des guildes et de l’usage de la magie, et suivrez les principaux arcs d’aventures que le manga propose. Présentée au Quartier Jeunesse, l’exposition en hommage à la série sera accompagnée de la venue de son auteur, Hiro Mashima ! Espace Jeunesse - Chais Magelis
- EMMANUEL GUIBERT : LE DESSIN COMME ECRITURE. Lauréat en janvier 2017 du Prix René Goscinny, qui récompense l’œuvre d’un scénariste de bande dessinée, Emmanuel Guibert s’adresse, à travers ses différents livres, à des lecteurs de tous les âges. Retour sur l’oeuvre d’un auteur chez qui l’écriture se construit simultanément en images et en mots. Vaisseau Moebius
- TITEUF.
Pour le 25ème anniversaire du garçon à la mèche blonde, le Festival met Titeuf à l’honneur. L’occasion d’une rétrospective sur un quart de siècle traversé par Titeuf avec la même turbulence qu’à ses débuts !
Présent à Angoulême, l’auteur accompagnera en outre l’exposition en animant une Master class express en public le dimanche 28 janvier à 10h30, à l’Espace Franquin. Parvis de l'Hôtel de Ville
- SONNY LIEW :
L’exposition consacrée à ce véritable prodige singapourien reviendra sur une oeuvre étonnante qui s’impose d’emblée comme un classique, et sur les influences variées de son auteur – le maître Tezuka, mais aussi les grands auteurs de comics américains, au premier rang desquels Steve Ditko, le créateur de Spider-Man. Une exposition à ne pas manquer, qui sera accompagnée de la venue de l’auteur à Angoulême. Caves du Théâtre d’Angoulême
- MARION MONTAIGNE RAMENE SA SCIENCE :
Pour présenter l’œuvre drolatique de cette artiste amatrice de jeux de mots et d’éprouvettes, quel meilleur lieu que l’Alpha, la nouvelle médiathèque d’Angoulême, avec son architecture high tech et ses airs de labo secret… ? Le rendez-vous est donc donné en janvier, en compagnie bien sûr du Professeur Moustache et de ses démonstrations ludo-scientifiques ! L'Alpha
-
GILLES ROCHIER : FAUT TENIR LE TERRAIN.
Depuis 1996, Gilles Rochier développe une œuvre largement autofictionnelle, ancrée dans des paysages urbains. S’il évolue en tant que personnage, les questionnements sur le rapport à soi et aux autres demeurent, et l’auteur vise toujours aussi juste. Entre tracas et brimades, solidarité et vie familiale, cette exposition revient sur les motifs qui traversent l’œuvre d’un enfant de la banlieue.
A l’occasion de la sortie en 2017 de La Petite Couronne (6 Pieds sous Terre) et de Tu sais ce qu’on raconte... (Warum), cette exposition mettra en lumière les figures qui habitent l’oeuvre de l’auteur, à travers la présentation de planches originales. Espace Franquin

LES 60 ANS DES SCHTROUMPFS.
À l’occasion de l’anniversaire du peuple imaginé par Peyo en 1958, de nombreuses activités seront organisées au coeur de la ville ainsi qu’au sein du Quartier Jeunesse pendant le week-end du Festival. Les visiteurs pourront approcher quatre Schtroumpfs qui se promèneront dans les rues d’Angoulême avant d’élire domicile au Quartier Jeunesse. Lâcher de ballons, parcours balisé, ainsi que d’autres animations viendront schtroumpfer le 60e anniversaire des Schtroumpfs ! Quartier Jeunesse

RENCONTRES INTERNATIONALES à l'Espace Franquin :  Les Rencontres Internationales du Festival sont des moments privilégiés, très appréciés des festivaliers, en compagnie d’auteurs venus du monde entier. Invités exceptionnels de ces rencontres d’une durée moyenne d’une heure et demie, les auteurs sont interrogés par des spécialistes reconnus de la bande dessinée et reviennent en détail sur leur carrière, leurs travaux, leurs influences…En partenariat avec le Centre national du livre et Le Point. Programmation des rencontres

SPECTACLES au Théâtre d'Angoulême :
- Concert Ariol's show : jeudi 25 janvier à 11h30 et vendredi 26 janvier 2018 à 10h30. Tarif : 12€.
- Concert dessiné Rokia Traoré - Ruben Pellejero : vendredi 26 janvier à 21h.
Tarif : 30€.
Achat sur place au Théâtre ou par téléphone 05 45 38 61 62 ou sur www.theatre-angouleme.org.

BAL DES VAMPIRES. En 2017, Joann Sfar ressuscite sa série Petit Vampire ! Dans Le Serment des Pirates (Rue de Sèvres), premier volet d’une trilogie qui s’achèvera en 2018, l’auteur dévoile les origines de son personnage avec humour et fantaisie. Alors que la préparation du film adapté de cette série mythique se poursuit, le Festival organise un bal pour tous les petits et grands morts-vivants. Atelier costumes le matin, atelier maquillage l’après-midi, venez danser à l'heure du goûter ! Magic Mirror (Hôtel de Ville)

LE QUARTIER BD-CINE-SERIES : Le quartier BD-Ciné-Séries propose de renforcer les liens entre la bande dessinée, le 9e art mais aussi les séries télévisées. Pendant quatre jours, un lieu est ainsi dédié aux films, séries, documentaires et adaptations de bandes dessinées, parfois présentés en avant-première…
- Les aventures de Spirou et fantasio : Quelques semaines avant sa sortie au cinéma, en février 2018, le Festival diffuse en avant-première Les Aventures de Spirou et Fantasio , adapté de la bande dessinée culte du journal Spirou .
- My friend Dahmer : Jeffrey Dahmer est un serial killer américain reconnu coupable de 17 assassinats. Ancien camarade d’école du futur meurtrier, Derf Backderf a publié Mon ami Dahmer, où il fait le récit de leur enfance et de leurs parcours aux trajectoires opposées.
- Hommage à Adam West : L’acteur américain légendaire, disparu à l’été 2017, est resté dans les mémoires pour son rôle de Batman dans la célèbre série télévisée de 1966-1968. La dimension parodique de son jeu en a fait un acteur culte, auquel le Festival rend hommage en projetant des épisodes de la série.
- Sur les traces d'Arthur : Pionnier de son art, André Montpetit, dit « Arthur », enflamme l’univers de la bande dessinée québécoise de la fin des années 1960 par son trait incisif et son propos mordant. Mais son caractère indomptable le conduira à l’isolement, jusqu’à son énigmatique disparition...Des projections de séries, de films et de documentaires, ainsi que de nombreuses surprises seront aussi proposées pendant les quatre jours du Festival... Vaisseau Moebius - salle Némo


MUR PEINT PROJETE D'HERMANN, boulevard Pasteur à Angoulême : depuis décembre 2016, 16 dessins signés Hermann sont visibles à la tombée de la nuit, en format XXL. Quatre fois quatre images issues des albums emblématiques du papa de Jeremiah et de Comanche sont projetées tour à tour sur la façade réhabilitée d'une maison à deux pas des Halles.

Depuis sa création en janvier 1974, le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême est devenu le rendez-vous incontournable des amoureux de la BD. Aussi convivial que célèbre et réputé, il révèle chaque année au public foule de jeunes talentsObelix prometteurs. A l'occasion du festival de la BD se dressent des chapiteaux pour accueillir le monde la BD. Auteurs et éditeurs sont présents pour des séances de dédicaces, des rencontres et conférences. Par ailleurs, cet évènement est ouvert à tous les styles de BD... Chaque année, l'ensemble de la communauté des auteurs élit un Grand Prix via un vote en ligne. Ce Grand Prix s'il le souhaite devient le Président du Grand Jury de l'édition suivante et réalise une affiche exclusive. Une exposition rétrospective lui sera proposée dans le cadre de l'édition suivante. 

Site officiel du festival de la BD d'Angoulême

C'est ainsi que de toutes les langues parlées pendant les quatre jours de fête de la BD à Angoulême, on ne se souviendra que d'une seule… celle de la passion pour le 9ème Art !

Les objectifs de l'association du Festival BD

Depuis 1975, l'association du FIBD a pour objet, directement ou indirectement :
  • la promotion nationale et internationale de la bande dessinée, notamment à travers des expositions, spectacles, colloques, stages, concours et toutes les manifestations artistiques,
  • l'organisation annuelle à Angoulême, et de préférence en janvier, d'un Festival International de la Bande Dessinée (FIBD),
  • l'information des jeunes qui se destinent à la pratique professionnelle de la bande dessinée et aux métiers de l'image
  • la valorisation de la bande dessinée notamment comme support éducatif pour le jeune public et la promotion de la bande dessinée dans le temps de travail et de loisir des jeunes, scolarisés ou non.

Petite histoire de trophées

  • Dès 1974, un jury international remet des «Alfred», d'après « le personnage d'Alfred le pingouin, création d'Alain Saint-Ogan, copyright Greg».
  • En 1989, Alfred est remplacé par l' «Alph'Art» « du nom de l'ultime et mystérieuse invention d'Hergé... »,
  • De 2004 à 2008 les dénominations fluctuent selon les années et les catégories.
  • Depuis 2009 sont décernés des «Fauves» d'après une création de Lewis Trondheim...

    Trophee

Grands Prix et prix spéciaux du festival BD d'Angoulême

Le Grand Prix est désigné chaque année par l'Académie des Grands Prix (au début par un jury). Les Grands Prix «spéciaux» n'en font pas partie. Le Grand Prix désigné est «président» jusqu'à l'année suivante, dessine l'affiche et propose une exposition, dite exposition du Grand Prix.

GrandPrix
Consultez l'historique des Grands Prix


Naissance d'un Festival

"Animateur bénévole dans les M.J.C. des quartiers (Sillac et Ma Campagne) d'ANGOULEME, j'ai voulu faire partager mon admiration pour la Bande Dessinée que je venais de redécouvrir avec un regard adulte, grâce au cadeau offert par mon épouse pour mon anniversaire l'album de TINTIN ( les Cigares du Pharaon). J'étais très intéressé par ce moyen d'expression mélangeant textes et dessins. J'ai donc organisé en 1969, une semaine de la BD dans ces MJC avec veillées-débats et expositions et je me suis aperçu que cela intéressait beaucoup de monde et pas seulement les enfants. En 1971, devenu Conseiller Municipal et Président la Commission Culturelle, je rencontrais Jean MARDIKIAN Maire Adjoint à la Culture et nous décidons de réveiller la Culture Angoumoisine Donalden complète léthargie.

Ce sera AGOULEME ART-VIVANT puis le Comité d'Animation Culturelle ( qui donnera naissance beaucoup plus tard à LA SCENE-LES PLATEAUX). Parmi les animations d'Art-Vivant, nous y avions introduit la BD sous forme d'expos et de conférences avec l'aide du parisien Claude MOLITERNI qui dirigeait la SOCERLID et la revue PHENIX ; En mai et juin 1972, nous présentons l'exposition DIX MILLIONS D'IMAGES ILLUSTRANT l'Age d'Or de la BD américaine (reprise en France, avant-guerre dans MICKEY, HOP LA, ROBINSON, HURRAH etc) réalisée et prêtée par C.MOLITERNI qui vient à ANGOULEME présenter un spectacle audio-visuel sur ce sujet.

En novembre et décembre 1972, avec les libraires de la ville , nous organisons LA QUINZAINE DE LA LECTURE axée sur la BD et le Livre pour la Jeunesse et pour la première fois, grâce à MOLITERNI, des auteurs de BD viennent à ANGOULEME, rencontrent le public et dédicacent: FRED,GOTLIB,GIGI, FRANQUIN,ROBA,DANY, GODARD,DELYNX,HERMANN, VANCE, GIRAUD etc ... Gros succès, les enfants mais aussi les parents.

Nous envisageons de créer un SALON INTERNATIONAL DE LA BD comme celui de LUCCA en ITALIE. MOLITERNI faisant partie de l'organisation nous fait inviter en Novembre 1973 à cette manifestation et nous obtenons l'accord des organisateurs pour les copier.
Nous fixons la date du 1er SALON fin JANVIER 1974.

Avec peu de moyens, mais beaucoup d'enthousiasme nous investissons le Musée, le Théâtre, l'Hotel de Ville, la Salle Philarmonique. Les Services Techniques municipaux font des prodiges. La presse locale (Charente Libre et Sud-Ouest) nous soutiennent mais aussi PARIS MATCH, le MONDE, le FIGARO, l'HUMANITE, la CROIX, FR3 AQUITAINE plus les radios sont présents. Tous les grands auteurs sont présents: HOGARTH,
KURTZMAN,FRANQUIN,GREG,CHARLIER,GOTLIB,FRED, TILLIEUX, PRATT,VANCE,DANY,TIBET,HERMANN,BRETECHER,DE LA FUENTE, etc..
En trois jours plus de 10 000 visiteurs. Tout nous incite à continuer. Ce sera fait.

Pour les années suivantes, nous investissons toute la ville. Nous utilisons des chapiteaux puis des bulles. Nous avons un peu plus de moyens.
La 4ème année, c'est la consécration avec la venue d'HERGE qui remet une planche de TINTIN au Musée Municipal ce qui permet la création de la Galerie SAINT-OGAN qui est la préfiguration du futur Musée de la BD.
Après d'année en année, en 40 ans, la BD a envahi la ville, pendant le Salon (fin janvier) devenu FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD, mais aussi toute l'année.
Ce n'est plus seulement la BD mais l'IMAGE qui est présentée à ANGOULEME avec toutes les formations à tous les métiers de l'image, fixe, animée, de synthèse, 2D,3D, jeux-vidéo, films en LIFE, etc
Il existe la CITE de la BD (succédant au CNBDI)

par Francis GROUX
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer