Site officiel de l'Office de Tourisme du Pays d'Angoulême
 
Chargement en cours...
Tél. +33 (0)5 45 95 16 84
Vous êtes ici : > > > Le festival de la Bande Dessinée d'Angoulême

Le festival de la BD d'Angoulême

Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême du 30 janvier au 02 février 2020 !
Manifestation bédéphile la plus importante au monde, le Festival de la BD d'Angoulême accueille près de 6000 professionnels de la bande dessinée du monde entier (dessinateurs, auteurs, maisons d'édition...) ! et plus de 220 000 visiteurs chaque année dans plus de 20 sites différents sur la ville d'Angoulême !

Grand prix du Festival d'Angoulême 2019 : Rumiko TAKAHASHI.
Quarante ans d'une carrière fulgurante, plus de 200 millions d'exemplaires vendus dans le monde, entrée au Eisner Hall of Fame en 2018… Rumiko Takahashi est aujourd’hui récompensée en tant qu’autrice majeure de la bande dessinée mondiale.
Avec les séries Maison Ikkoku (Juliette je t’aime) et Ranma 1/2, elle va rapidement devenir la reine du shōnen manga - les adaptations animées de ses séries contribuant à asseoir sa popularité bien au-delà des frontières de l'archipel nippon.
Le Grand Prix récompense une autrice à part dans la pop culture japonaise et internationale, à l’œuvre éclectique riche de 7 séries et de près de 200 tomes, en avance sur les enjeux de son temps, qui ne cesse de se renouveler, tant dans le dessin que dans les sujets qu’elle aborde avec audace.

RECOMPENSES DU FESTIVAL 2019
Grand Prix du Festival d'Angoulême : la Japonaise Rumiko Takahashi.
Le Fauve d'Or - Prix du Meilleur Album : Moi, ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris aux éditions Monsieur Toussaint Louverture.
Prix Spécial du Jury : Les Rigoles de Brecht Evens des éditions Actes Sud BD.
Prix de la Série : Dankser de Halfdan Pisket des éditions Presque Lune.
Prix Révélation : Très Drôle de Coco d'Emilie Gleason des éditions Atrabile.
Prix Jeunesse : Le Prince et la couturière de l'auteure américaine Jen Wang des éditions Akileos.
Prix du Patrimoine : Les Travaux d'Hercule de Gustave Doré des éditions 2024.
Le Fauve Polar SNCF : Villevermine T1, L'homme aux babioles de Julien Lambert, éditions Sarbacane.
Prix de la Bande Dessinée Alternative : Expérimentation de Samandal aux éditions Liban.

Daniel Selig est auteur de bande dessinée. Chaque année, il se rend au festival d’Angoulême, une grande fiesta qui rassemble auteurs, lecteurs et éditeurs de BD. Il ne raterait ces festivités pour rien au monde. Vous comptez vous y rendre ? Suivez le guide !

Depuis sa création en janvier 1974, le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême est devenu le rendez-vous incontournable des amoureux de la BD. Aussi convivial que célèbre et réputé, il révèle chaque année au public foule de jeunes talentsObelix prometteurs. A l'occasion du festival de la BD se dressent des chapiteaux pour accueillir le monde la BD. Auteurs et éditeurs sont présents pour des séances de dédicaces, des rencontres et conférences. Par ailleurs, cet évènement est ouvert à tous les styles de BD... Chaque année, l'ensemble de la communauté des auteurs élit un Grand Prix via un vote en ligne. Ce Grand Prix s'il le souhaite devient le Président du Grand Jury de l'édition suivante et réalise une affiche exclusive. Une exposition rétrospective lui sera proposée dans le cadre de l'édition suivante. 

Site officiel du festival de la BD d'Angoulême

C'est ainsi que de toutes les langues parlées pendant les quatre jours de fête de la BD à Angoulême, on ne se souviendra que d'une seule… celle de la passion pour le 9ème Art !

Les objectifs de l'association du Festival BD

Depuis 1975, l'association du FIBD a pour objet, directement ou indirectement :
  • la promotion nationale et internationale de la bande dessinée, notamment à travers des expositions, spectacles, colloques, stages, concours et toutes les manifestations artistiques,
  • l'organisation annuelle à Angoulême, et de préférence en janvier, d'un Festival International de la Bande Dessinée (FIBD),
  • l'information des jeunes qui se destinent à la pratique professionnelle de la bande dessinée et aux métiers de l'image
  • la valorisation de la bande dessinée notamment comme support éducatif pour le jeune public et la promotion de la bande dessinée dans le temps de travail et de loisir des jeunes, scolarisés ou non.

Petite histoire de trophées

  • Dès 1974, un jury international remet des «Alfred», d'après « le personnage d'Alfred le pingouin, création d'Alain Saint-Ogan, copyright Greg».
  • En 1989, Alfred est remplacé par l' «Alph'Art» « du nom de l'ultime et mystérieuse invention d'Hergé... »,
  • De 2004 à 2008 les dénominations fluctuent selon les années et les catégories.
  • Depuis 2009 sont décernés des «Fauves» d'après une création de Lewis Trondheim...

    Trophee

Grands Prix et prix spéciaux du festival BD d'Angoulême

Le Grand Prix est désigné chaque année par l'Académie des Grands Prix (au début par un jury). Les Grands Prix «spéciaux» n'en font pas partie. Le Grand Prix désigné est «président» jusqu'à l'année suivante, dessine l'affiche et propose une exposition, dite exposition du Grand Prix.

GrandPrix
Consultez l'historique des Grands Prix


Naissance d'un Festival

"Animateur bénévole dans les M.J.C. des quartiers (Sillac et Ma Campagne) d'ANGOULEME, j'ai voulu faire partager mon admiration pour la Bande Dessinée que je venais de redécouvrir avec un regard adulte, grâce au cadeau offert par mon épouse pour mon anniversaire l'album de TINTIN ( les Cigares du Pharaon). J'étais très intéressé par ce moyen d'expression mélangeant textes et dessins. J'ai donc organisé en 1969, une semaine de la BD dans ces MJC avec veillées-débats et expositions et je me suis aperçu que cela intéressait beaucoup de monde et pas seulement les enfants. En 1971, devenu Conseiller Municipal et Président la Commission Culturelle, je rencontrais Jean MARDIKIAN Maire Adjoint à la Culture et nous décidons de réveiller la Culture Angoumoisine Donalden complète léthargie.

Ce sera AGOULEME ART-VIVANT puis le Comité d'Animation Culturelle ( qui donnera naissance beaucoup plus tard à LA SCENE-LES PLATEAUX). Parmi les animations d'Art-Vivant, nous y avions introduit la BD sous forme d'expos et de conférences avec l'aide du parisien Claude MOLITERNI qui dirigeait la SOCERLID et la revue PHENIX ; En mai et juin 1972, nous présentons l'exposition DIX MILLIONS D'IMAGES ILLUSTRANT l'Age d'Or de la BD américaine (reprise en France, avant-guerre dans MICKEY, HOP LA, ROBINSON, HURRAH etc) réalisée et prêtée par C.MOLITERNI qui vient à ANGOULEME présenter un spectacle audio-visuel sur ce sujet.

En novembre et décembre 1972, avec les libraires de la ville , nous organisons LA QUINZAINE DE LA LECTURE axée sur la BD et le Livre pour la Jeunesse et pour la première fois, grâce à MOLITERNI, des auteurs de BD viennent à ANGOULEME, rencontrent le public et dédicacent: FRED,GOTLIB,GIGI, FRANQUIN,ROBA,DANY, GODARD,DELYNX,HERMANN, VANCE, GIRAUD etc ... Gros succès, les enfants mais aussi les parents.

Nous envisageons de créer un SALON INTERNATIONAL DE LA BD comme celui de LUCCA en ITALIE. MOLITERNI faisant partie de l'organisation nous fait inviter en Novembre 1973 à cette manifestation et nous obtenons l'accord des organisateurs pour les copier.
Nous fixons la date du 1er SALON fin JANVIER 1974.

Avec peu de moyens, mais beaucoup d'enthousiasme nous investissons le Musée, le Théâtre, l'Hotel de Ville, la Salle Philarmonique. Les Services Techniques municipaux font des prodiges. La presse locale (Charente Libre et Sud-Ouest) nous soutiennent mais aussi PARIS MATCH, le MONDE, le FIGARO, l'HUMANITE, la CROIX, FR3 AQUITAINE plus les radios sont présents. Tous les grands auteurs sont présents: HOGARTH,
KURTZMAN,FRANQUIN,GREG,CHARLIER,GOTLIB,FRED, TILLIEUX, PRATT,VANCE,DANY,TIBET,HERMANN,BRETECHER,DE LA FUENTE, etc..
En trois jours plus de 10 000 visiteurs. Tout nous incite à continuer. Ce sera fait.

Pour les années suivantes, nous investissons toute la ville. Nous utilisons des chapiteaux puis des bulles. Nous avons un peu plus de moyens.
La 4ème année, c'est la consécration avec la venue d'HERGE qui remet une planche de TINTIN au Musée Municipal ce qui permet la création de la Galerie SAINT-OGAN qui est la préfiguration du futur Musée de la BD.
Après d'année en année, en 40 ans, la BD a envahi la ville, pendant le Salon (fin janvier) devenu FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD, mais aussi toute l'année.
Ce n'est plus seulement la BD mais l'IMAGE qui est présentée à ANGOULEME avec toutes les formations à tous les métiers de l'image, fixe, animée, de synthèse, 2D,3D, jeux-vidéo, films en LIFE, etc
Il existe la CITE de la BD (succédant au CNBDI)

par Francis GROUX
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer