Site officiel de l'Office de Tourisme du Pays d'Angoulême
 RESERVATIONS EN LIGNE
Tél. +33 (0)5 45 95 16 84
Vous êtes ici : > > > Le festival de la Bande Dessinée d'Angoulême

Le festival de la BD d'Angoulême

Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême du 24 au 27 janvier 2019 !

Manifestation bédéphile la plus importante au monde, le Festival de la BD d'Angoulême accueille près de 6000 professionnels de la bande dessinée du monde entier (dessinateurs, auteurs, maisons d'édition...) ! et plus de 220 000 visiteurs chaque année dans plus de 20 sites différents sur la ville d'Angoulême !

Grand prix du Festival d'Angoulême 2018 : RICHARD CORBEN.

Richard Corben (né le 1er novembre 1940) est un dessinateur et scénariste américain de bande dessinée, surtout connu pour ses oeuvres de fantasy. Il a été l'un des piliers du magazine Heavy Metal. Il est repéré en France par la revue révolutionnaire Métal Hurlant, qui publiera son travail et le rendra populaire auprès du public francophone, notamment avec La Saga de Den. Lire sa biographie

PALMARES DU FESTIVAL 2018
Fauve d'or - Prix du meilleur album : La saga de Grimr de Jérémie Moreau.
Fauves d'Angoulême :
- Prix du public Cultura : Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne.
- Prix spécial du jury : Les amours suspendues de Marion Fayolle.
- Prix de la série : Megg, Mogg & Howl - Happy fucking birthday de Simon Hanselmann.
- Prix révélation : Beverly de Nick Drnaso.
- Prix jeunesse : La guerre de Catherine de Julia Billet et Claire Fauvel.
- Prix du patrimoine : Je suis Shingo - Tome 1 de Kazuo Umezu.
- Fauve polar SNCF : Jean Doux et le mystère de la disquette molle de Philippe Valette.
- Prix de la BD alternative : la revue Bien Monsieur N°8.
- Prix René Goscinny : Opération Copperhead de Jean Harambat.

Les prix découvertes 2018
- Prix des écoles d'Angoulême : Bushido - Tome 1 de Gorobei et Thierry Gloris.
- Prix des collégiens : Le collège noir - Tome 1 d'Ulysse Malassagne.
- Prix des lycéens : Bâtard de Max de Radiguès.
- Prix du concours de la BD scolaire : Prix ANGOULÊME "Muflon" de Pablo Raison - Prix GRAPHISME "Georgio" de Chloé Bertschy - Prix du SCÉNARIO "Xavier" de Sami JEMLI - Prix ESPOIR "La boucle infernale" de Nathan LE MAREC.
- Prix Challenge Digital : PREMIERS LAURÉATS Sophie Taboni et Nicolas Catherin "Ici tout va bien" - DEUXIÈME LAURÉAT Chien-Fan Liu "Plongée" - TROISIÈME LAURÉAT
Philippe Rolland "Electrozz - la souris électrique".
- Prix jeunes talents région : Thomas Carretero.
- Prix jeunes talents : PREMIÈRE LAURÉATE Louisa Vahdat - DEUXIÈME LAURÉATE Lisa Heberer - TROISIÈME LAURÉAT Thibault Gallet.

LES EXPOSITIONS ENCORE PRESENTES
- ALIX - L'ART DE JACQUES MARTIN. Le Festival met à l’honneur Jacques Martin (1921-2010) et son héros Alix, qui fêtera ses 70 ans en 2018. Retour en images sur l’esthétique et les sources d’un auteur emblématique de l’âge d’or franco-belge.
L’exposition qui lui rend hommage constitue la première grande rétrospective consacrée à l’art de Jacques Martin, et plus précisément aux années 1948-1988, pendant lesquelles l’auteur dessine et écrit seul la série. En huit étapes, à travers plus de 150 planches originales et documents rares, le visiteur découvrira les débuts du dessinateur et son entrée aux Studios Hergé, avant d’aborder la dimension esthétique de son œuvre, et notamment le perspectivisme, qui lui a permis de renouveler la narration graphique en bande dessinée. Cité de la BD jusqu'au 13 mai 2018
- NOUVELLE GENERATION, LA BANDE DESSINEE ARABE AUJOURD'HUI. Partagée entre l'évocation du quotidien des grandes villes, l'expérimentation et les récits de l'intime, une nouvelle génération d'auteurs connectés innove et bouscule. Découverte des créations d'une cinquantaine d'auteurs issus d'Algérie, d'Egypte, d'Irak, de Jordanie, du Liban, de Lybie, du Maroc, de Palestine, de Syrie et de Tunisie. Cité de la BD jusqu'au 04 novembre 2018

Nous vous donnons rendez-vous en 2019 !!!

MUR PEINT PROJETE D'HERMANN, boulevard Pasteur à Angoulême : depuis décembre 2016, 16 dessins signés Hermann sont visibles à la tombée de la nuit, en format XXL. Quatre fois quatre images issues des albums emblématiques du papa de Jeremiah et de Comanche sont projetées tour à tour sur la façade réhabilitée d'une maison à deux pas des Halles.

Depuis sa création en janvier 1974, le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême est devenu le rendez-vous incontournable des amoureux de la BD. Aussi convivial que célèbre et réputé, il révèle chaque année au public foule de jeunes talentsObelix prometteurs. A l'occasion du festival de la BD se dressent des chapiteaux pour accueillir le monde la BD. Auteurs et éditeurs sont présents pour des séances de dédicaces, des rencontres et conférences. Par ailleurs, cet évènement est ouvert à tous les styles de BD... Chaque année, l'ensemble de la communauté des auteurs élit un Grand Prix via un vote en ligne. Ce Grand Prix s'il le souhaite devient le Président du Grand Jury de l'édition suivante et réalise une affiche exclusive. Une exposition rétrospective lui sera proposée dans le cadre de l'édition suivante. 

Site officiel du festival de la BD d'Angoulême

C'est ainsi que de toutes les langues parlées pendant les quatre jours de fête de la BD à Angoulême, on ne se souviendra que d'une seule… celle de la passion pour le 9ème Art !

Les objectifs de l'association du Festival BD

Depuis 1975, l'association du FIBD a pour objet, directement ou indirectement :
  • la promotion nationale et internationale de la bande dessinée, notamment à travers des expositions, spectacles, colloques, stages, concours et toutes les manifestations artistiques,
  • l'organisation annuelle à Angoulême, et de préférence en janvier, d'un Festival International de la Bande Dessinée (FIBD),
  • l'information des jeunes qui se destinent à la pratique professionnelle de la bande dessinée et aux métiers de l'image
  • la valorisation de la bande dessinée notamment comme support éducatif pour le jeune public et la promotion de la bande dessinée dans le temps de travail et de loisir des jeunes, scolarisés ou non.

Petite histoire de trophées

  • Dès 1974, un jury international remet des «Alfred», d'après « le personnage d'Alfred le pingouin, création d'Alain Saint-Ogan, copyright Greg».
  • En 1989, Alfred est remplacé par l' «Alph'Art» « du nom de l'ultime et mystérieuse invention d'Hergé... »,
  • De 2004 à 2008 les dénominations fluctuent selon les années et les catégories.
  • Depuis 2009 sont décernés des «Fauves» d'après une création de Lewis Trondheim...

    Trophee

Grands Prix et prix spéciaux du festival BD d'Angoulême

Le Grand Prix est désigné chaque année par l'Académie des Grands Prix (au début par un jury). Les Grands Prix «spéciaux» n'en font pas partie. Le Grand Prix désigné est «président» jusqu'à l'année suivante, dessine l'affiche et propose une exposition, dite exposition du Grand Prix.

GrandPrix
Consultez l'historique des Grands Prix


Naissance d'un Festival

"Animateur bénévole dans les M.J.C. des quartiers (Sillac et Ma Campagne) d'ANGOULEME, j'ai voulu faire partager mon admiration pour la Bande Dessinée que je venais de redécouvrir avec un regard adulte, grâce au cadeau offert par mon épouse pour mon anniversaire l'album de TINTIN ( les Cigares du Pharaon). J'étais très intéressé par ce moyen d'expression mélangeant textes et dessins. J'ai donc organisé en 1969, une semaine de la BD dans ces MJC avec veillées-débats et expositions et je me suis aperçu que cela intéressait beaucoup de monde et pas seulement les enfants. En 1971, devenu Conseiller Municipal et Président la Commission Culturelle, je rencontrais Jean MARDIKIAN Maire Adjoint à la Culture et nous décidons de réveiller la Culture Angoumoisine Donalden complète léthargie.

Ce sera AGOULEME ART-VIVANT puis le Comité d'Animation Culturelle ( qui donnera naissance beaucoup plus tard à LA SCENE-LES PLATEAUX). Parmi les animations d'Art-Vivant, nous y avions introduit la BD sous forme d'expos et de conférences avec l'aide du parisien Claude MOLITERNI qui dirigeait la SOCERLID et la revue PHENIX ; En mai et juin 1972, nous présentons l'exposition DIX MILLIONS D'IMAGES ILLUSTRANT l'Age d'Or de la BD américaine (reprise en France, avant-guerre dans MICKEY, HOP LA, ROBINSON, HURRAH etc) réalisée et prêtée par C.MOLITERNI qui vient à ANGOULEME présenter un spectacle audio-visuel sur ce sujet.

En novembre et décembre 1972, avec les libraires de la ville , nous organisons LA QUINZAINE DE LA LECTURE axée sur la BD et le Livre pour la Jeunesse et pour la première fois, grâce à MOLITERNI, des auteurs de BD viennent à ANGOULEME, rencontrent le public et dédicacent: FRED,GOTLIB,GIGI, FRANQUIN,ROBA,DANY, GODARD,DELYNX,HERMANN, VANCE, GIRAUD etc ... Gros succès, les enfants mais aussi les parents.

Nous envisageons de créer un SALON INTERNATIONAL DE LA BD comme celui de LUCCA en ITALIE. MOLITERNI faisant partie de l'organisation nous fait inviter en Novembre 1973 à cette manifestation et nous obtenons l'accord des organisateurs pour les copier.
Nous fixons la date du 1er SALON fin JANVIER 1974.

Avec peu de moyens, mais beaucoup d'enthousiasme nous investissons le Musée, le Théâtre, l'Hotel de Ville, la Salle Philarmonique. Les Services Techniques municipaux font des prodiges. La presse locale (Charente Libre et Sud-Ouest) nous soutiennent mais aussi PARIS MATCH, le MONDE, le FIGARO, l'HUMANITE, la CROIX, FR3 AQUITAINE plus les radios sont présents. Tous les grands auteurs sont présents: HOGARTH,
KURTZMAN,FRANQUIN,GREG,CHARLIER,GOTLIB,FRED, TILLIEUX, PRATT,VANCE,DANY,TIBET,HERMANN,BRETECHER,DE LA FUENTE, etc..
En trois jours plus de 10 000 visiteurs. Tout nous incite à continuer. Ce sera fait.

Pour les années suivantes, nous investissons toute la ville. Nous utilisons des chapiteaux puis des bulles. Nous avons un peu plus de moyens.
La 4ème année, c'est la consécration avec la venue d'HERGE qui remet une planche de TINTIN au Musée Municipal ce qui permet la création de la Galerie SAINT-OGAN qui est la préfiguration du futur Musée de la BD.
Après d'année en année, en 40 ans, la BD a envahi la ville, pendant le Salon (fin janvier) devenu FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD, mais aussi toute l'année.
Ce n'est plus seulement la BD mais l'IMAGE qui est présentée à ANGOULEME avec toutes les formations à tous les métiers de l'image, fixe, animée, de synthèse, 2D,3D, jeux-vidéo, films en LIFE, etc
Il existe la CITE de la BD (succédant au CNBDI)

par Francis GROUX
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer