Site officiel de l'Office de Tourisme du Pays d'Angoulême
 RESERVATIONS EN LIGNE
Tél. +33 (0)5 45 95 16 84
Vous êtes ici : > > > Exposition au frac : the player "vidéodrome"

Exposition au frac : the player "vidéodrome"

The PLAYER est un espace et un programme autonomes dédiés à l’image en mouvement dans le site d’Angoulême du FRAC Poitou-Charentes. Sa programmation se construit tant à partir de collections publiques que de prêts concédés par des galeries ou des artistes.

Videodrome, ou l’idée de la finesse de la frontière qui peut résider entre notre réalité et celles de l’univers des productions audiovisuelles.

Fayçal Baghriche remémore les mythologies et questionnements de son enfance qui étaient nourris par les programmes télévisuels. Le Gentil Garçon détourne une forme de théâtre japonais traditionnel s’appuyant sur un défilement d’images pour proposer une nouvelle histoire du monde à un public d’enfants. Et, enfin, le collectif_fact fait émerger un nouveau sens à un propos en lui attribuant des images qui lui sont étrangères.

6 novembre - 2 décembre 2018 Le Gentil Garçon Chronique du monde d’avant , 2013, vidéo, 10’41’’ collection FRAC Occitanie Montpellier.
"Le film réinterprète la pratique traditionnelle du Kamishibai. Il est basé sur un conte que j’ai imaginé durant ma résidence et que j’ai fait interpréter par un conteur âgé de 81 ans rencontré à Osaka, M. Tadashi Sugiura. Il est un des derniers conteurs de Kamishibai à avoir détenu une licence officielle l’autorisant à vendre des friandises dans la rue et donc lui permettant de financer ses tournées de quartier. Dans le film, le théâtre de Kamishibai et son système d’images glissées servent de transition entre des séquences en prise de vue réelle et des séquences animées." Le gentil Garçon

4 - 22 décembre 2018 collectif_fact (Annelore Schneider & Claude Piguet) The Fixer 2013, vidéo, 8’24’’, collection FRAC Alsace.
La vidéo intitulée The Fixer montre un script doctor, personne à qui l’on fait appel pour améliorer un scénario en supprimant parfois des personnages ou des scènes, qui parle de son travail comme s’il s’agissait de celui d’un tueur à gages. À cette voix sont ajoutées des photographies de personnes qui fréquentent régulièrement le centre de spectacles Barbican à Londres. Ces visiteurs deviennent tantôt des acteurs de scènes effacées, tantôt les victimes du tueur.

Programme en téléchargement.

Horaires : du mardi au samedi et chaque 1er dimanche du mois de 14h à 18h.

Entrée libre.

Informations pratiques


Dates et horaires d'ouverture
  • Du 16 Novembre au 22 Décembre 2018